Retour en haut de page

Les personnes âgées

 

téléchargement

  • BENEFICIER D'UNE AIDE FINANCIERE

Faire appel aux services d'une aide-ménagère à domicile ou aux frais d'hébergement en établissement peut s'avérer difficile si vos moyens financiers sont insuffisants.
Vous pouvez peut être bénéficier de l'Aide sociale ou de l'Allocation Personnalisé d'Autonomie à domicile :
financée pour l'essentiel par le Département, elle a pour objet de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées confrontées à une perte d'autonomie, en permettant de rémunérer des services de compensation ou de prise en charge de la dépendance, son contenu et son montant sont déterminés en fonction de la situation et des besoins du bénéficiaire.

Les conditions d'attribution de l'APA :
• être âgé de 60 ans et plus,
• disposer d'une résidence stable et régulière en France,
• présenter un degré de perte d'autonomie – évalué de 1 (dépendance la plus forte) à 4 par référence à la grille nationale AGGIR : Autonomie gérontologie groupes iso-ressources – nécessitant une aide pour accomplir les gestes essentiels de la vie courante,
• si vous êtes de nationalité étrangère, être en situation régulière au regard des textes qui régissent le séjour en France.

Contrairement à la plupart des prestations sociales, l'APA n'est pas soumise à condition de ressources, ni récupérable sur succession. Vous pouvez donc en bénéficier quels que soient vos revenus. Cependant, le montant de votre participation – qui déterminera, par soustraction, le montant de l'allocation – sera calculé en fonction de vos revenus.

Le CCAS de LANGUENAN {contacter la mairie} vous aidera à remplir le formulaire de demande pour pouvoir bénéficier de cette aide. Il le transmettra ensuite aux services du département chargé de l'instruire.
Une équipe de travailleurs sociaux du département se rendra alors au domicile de la personne et évaluera le degré de perte d'autonomie. C'est à partir de cette évaluation qu'un plan d'aide personnalisé pourra être proposé (intervention de différents professionnels pour le maintien à domicile) et qu'une aide financière pourra être versée proportionnellement au degré de dépendance.

L'APA est également versée aux personnes dépendantes qui vivent en maison de retraite ou établissement hospitaliers.

Le service d’aide et de soins à domicile vous propose du personnel pour :

  • L’entretien du logement et du linge,
  • Les courses et le repassage,
  • La confection et l'aide aux repas,
  • L'aide au lever, au coucher et à l'habillage,
  • La garde d'un malade,
  • Les démarches administratives…

téléchargement

SERVICE D'AIDE ET DE SOINS A DOMICILE

En fonction de vos besoins et de l'aide financière accordée par les organismes financeurs (Caisses de retraites, Conseil Départemental, Caisse Primaire d'Assurance Maladie, mutuelles…), le service vous oriente vers la bonne prestation.  

Le Service prestataire

Le CCAS est l'employeur du personnel qu'il envoie à votre domicile.
Des enquêtrices constituent votre dossier pour votre caisse de retraite.
Garant du personnel, le service d'aide à domicile fait intervenir une employée répondant à vos besoins.
Votre participation financière dépend de vos revenus.   

Le Service de Télésolidarité

La télésolidarité est un service d’écoute et d’intervention d’urgence 24h/24. Il s’agit d’un système d’appel par médaillon relié à une centrale d’écoute pour déclencher les secours.

Le Service des Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) 

Les infirmières et aides-soignantes assurent à domicile des soins infirmiers et d'hygiène corporelle et vous aident à l'accomplissement des actes essentiels de la vie.
L'intervention de ces professionnels est demandée par votre médecin et doit être acceptée par votre caisse d'assurance maladie.

CONSEILS DE SECURITE

conseils aux personnes agees

Les personnes âgées sont particulièrement exposées aux :

  • cambriolages
  • escroqueries
  • abus de faiblesse
  • pickpockets
  • vols à l'arraché
  • arnaques sur internet et téléphones portables.

Ne pas rester isolé chez soi :

  • La solitude est un facteur qui augmente votre insécurité. Participez à la vie associative et créez autour de vous un groupe de personnes susceptibles de vous assister au quotidien ;
  • Établissez la liste de tous les numéros utiles en cas d'urgence et gardez toujours à proximité de vous un téléphone ;
  • Les personnes les plus dépendantes peuvent avoir recours à une société de téléassistance ;
  • Lorsqu'une situation vous semble inhabituelle n'hésitez pas à contacter votre mairie, la police municipale ou les forces de l'ordre. Elles sont là pour vous conseiller et vous aider.

Les gestes de prudence :

  • Fermez à clé votre maison même lorsque vous êtes à l'intérieur. Ne laissez jamais la clé dans la serrure d'une porte vitrée ;
  • De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes surtout si elles donnent directement sur la voie publique ;
  • En cas d'absence, ne laissez pas vos clés sous le paillasson ou sous un pot de fleurs. Confiez les à une personne de confiance ;
  • Faites installer sur votre porte un oeilleton et un entrebâilleur ;
  • Entreposez vos outils et les échelles dans des locaux fermés ;
  • N'inscrivez que votre nom sur la boîte aux lettres, évitez les termes « veuf »,  « veuve », « madame » ou « mademoiselle ».

Vos déplacements à l'extérieur :

  • Ne transportez pas d'importantes sommes d'argent ou de bijoux trop voyants ;
  • Faites vous accompagner d'un ami ou d'un parent pour aller faire des retraits d'argent ;
  • Si vous avez le sentiment d'être suivi entrez dans un lieu animé ;
  • Lorsque vous vous déplacez à pied, évitez les lieux isolés et sombres. Marchez face aux voitures au milieu du trottoir votre sac, fermé et tenu en bandoulière du côté opposé à la chaussée.

Une visite à votre domicile !!!

  • Si vous ne connaissez pas la personne qui se présente à votre domicile, n'ouvrez pas votre porte ;
  • Si votre visiteur se présente sans rendez-vous comme un agent du gaz, de l'électricité de la poste ou de tous autres services connus, demandez lui sa carte professionnelle ou son ordre de mission ;
  • Vous pouvez dans ce cas effectuer un contre appel en utilisant le numéro de téléphone figurant sur votre facture et solliciter un nouveau rendez vous ;
  • Si votre interlocuteur se montre insistant ou menaçant, contactez la police ou la gendarmerie ;
  • Ne vous laissez pas attendrir par des propos qui n'auront pour but que de détourner votre vigilance.

Transport solidaire sur la commune

 

Le 28 janvier 2021, le conseil municipal a validé le projet porté par le CCAS de Languenan, initié par M. Jean Fouéré en l'occurrence la mise en place d'un transport solidaire sur la commune. 

Ce service s'adresse à toutes les personnes retraitées de la commune, n'ayant pas ou plus moyen de se déplacer. Les motifs de déplacements admis pour solliciter de ce service sont les suivants :

1/ Soit pour des services n'existant pas dans la commune    2/ Soit pour des déplacements occasionnels

Depuis le 18 février 2021, un bureau a été mis en place pour la mise en œuvre de ce dispositif. 

Présidente : Mme Christine Morin, 2ème adjointe au Maire

Responsable du planning : M. Jean Fouéré, membre du C.C.A.S

Secrétaire : Mme Chantal Pinon, Conseillère municipale. 

Pour tous renseignements concernant ce service et les modalités de fonctionnement, n'hésitez pas à contacter votre interlocuteur unique : M. Jean Fouéré, responsable du planning au 02/96/82/71/34

7 conseils pour améliorer la sécurité des personnes âgées au volant

images

La sécurité des conducteurs ne se limite pas à la compréhension de la signalisation routière et du code de la route. En vieillissant, vous remarquerez probablement des changements physiques qui peuvent rendre certaines actions plus difficiles, comme tourner la tête pour repérer le trafic venant en sens inverse ou freiner en toute sécurité. Voici sept conseils pour les conducteurs âgés.

  1. Restez actif physiquement

Rester actif physiquement améliore votre force et votre souplesse. L’activité physique peut améliorer la sécurité du conducteur en lui permettant de tourner plus facilement le volant, de regarder par-dessus son épaule et de faire d’autres mouvements pendant la conduite et le stationnement.

Cherchez des moyens d’inclure l’activité physique dans votre routine quotidienne. La marche est un excellent choix pour de nombreuses personnes. Les exercices d’étirement et de musculation sont également utiles pour les conducteurs âgés.

  1. Prévoyez des examens réguliers de la vue et de l’ouïe

Certains sens, tels que l’ouïe et la vue, ont tendance à diminuer avec l’âge. Les troubles de l’audition peuvent être une source de préoccupation pour les conducteurs âgés en limitant la capacité d’entendre un véhicule ou un véhicule d’urgence qui s’approche. Les problèmes de vision courants liés à l’âge, tels que la cataracte, le glaucome et la dégénérescence maculaire,  peuvent également rendre difficile la vision claire ou la conduite de nuit.

Voyez avec votre médecin à quelle fréquence il faut prévoir des examens de la vue et de l’ouïe. Même si vous pensez que votre audition et votre vision sont bonnes, respectez le calendrier d’examens recommandé par votre médecin. Les problèmes peuvent être plus faciles à corriger s’ils sont détectés tôt, et les spécialistes peuvent recommander des ajustements opportuns pour réduire votre risque d’accident.

  1. Gérer toute maladie chronique

Prenez au sérieux toute maladie chronique, en particulier celles qui pourraient avoir un impact sur la sécurité des conducteurs, comme le diabète ou les crises d’épilepsie. Suivez les instructions de votre médecin pour gérer votre maladie et pour rester en sécurité au volant.

Il est tout aussi important de connaître vos médicaments. De nombreux médicaments, notamment les analgésiques, les somnifères, les antihistaminiques et les relaxants musculaires, peuvent affecter la sécurité du conducteur, même lorsque vous vous sentez bien. Lisez les étiquettes de vos médicaments afin de savoir à quoi vous attendre de chacun d’entre eux.

Ne conduisez pas si vous avez pris des médicaments qui provoquent de la somnolence ou des étourdissements.

  1. Comprenez vos limites

Tenez compte de vos limites physiques et faites les ajustements nécessaires. Par exemple, si vous avez mal aux mains lorsque vous tenez le volant, utilisez un couvre-volant qui rend la prise et la rotation du volant plus confortables. Des appareils d’assistance pourront vous aider à conduire.

Vous pouvez également ajuster votre véhicule ou en choisir un autre pour mieux répondre à vos besoins. Par exemple, les véhicules dont le tableau de bord comporte des cadrans plus grands et plus faciles à lire sont souvent plus appropriés pour des conducteurs âgés.

En outre, certains modèles récents sont dotés de dispositifs de sécurité qui peuvent vous aider à éviter les collisions, à changer de voie en toute sécurité, à gérer votre angle mort, etc.

  1. Conduisez lorsque les routes, et vous, sont en bon état

Vous pouvez améliorer la sécurité des conducteurs en conduisant pendant la journée, par beau temps, sur des routes tranquilles et dans des endroits familiers. Si la visibilité est mauvaise, envisagez de retarder votre voyage ou d’utiliser les transports publics.

Au-delà de l’état des routes, assurez-vous que vous êtes en condition optimale pour conduire. Ne conduisez pas si vous êtes fatigué ou en colère.

Ne conduisez jamais après avoir bu de l’alcool ou utilisé d’autres substances psychotropes.

  1. N’utilisez pas votre téléphone portable et concentrez-vous sur la route

La conduite distraite est une cause fréquente d’accidents. Prenez des mesures avant de partir pour vous assurer que vous êtes capable de vous concentrer.

Lorsque vous montez dans votre véhicule, soyez prêt. Planifiez votre itinéraire à l’avance afin de ne pas avoir à lire une carte ou des indications pendant que vous conduisez. Si vous utilisez un appareil GPS, entrez votre destination avant de commencer à conduire.

Pendant que vous conduisez, ne faites rien qui vous empêche de vous concentrer sur la route, même manger ou régler la radio.

Prenez l’engagement de ne jamais utiliser ni même regarder votre téléphone portable pendant que vous conduisez : ne parlez pas au téléphone, n’envoyez pas de SMS et ne publiez pas de messages d’aucune sorte.

Pour une meilleure sécurité, évitez également tout type de conversation téléphonique ou d’envoi de messages vocaux au volant, y compris les dispositifs mains libres et Bluetooth.

  1. Actualisez vos compétences en matière de conduite

Envisagez de suivre un cours de remise à niveau pour les conducteurs âgés. Les règles de la sécurité routière ont évoluées depuis le temps où vous avez passer votre permis pour la première fois et maintenant.

Si vous êtes confus lorsque vous conduisez, si vous vous inquiétez de votre capacité à conduire en toute sécurité, ou si d’autres personnes ont exprimé leur inquiétude,  il est peut-être préférable d’arrêter de conduire. Envisagez de prendre l’autobus ou d’utiliser un service de co-voiturage. Renoncer à vos clés de voiture ne met pas nécessairement fin à votre indépendance. Considérez plutôt que c’est une façon de vous protéger et de protéger les autres sur la route.

 

BULLETIN

bull icone

PHOTOS

BIENVENUE...

... aux nouveaux arrivants !

N'hésitez pas à vous faire connaître :

Nous contacter

MAIRIE DE LANGUENAN

 
02 96 82 73 73
 
3 rue de l'Arguenon
22130 LANGUENAN

La mairie vous accueille sur rendez-vous

Horaires d'ouverture

Lundi : 9h - 12h / 14h - 16h30
Mardi : 9h - 12h / 14h - 16h30
Mercredi : 9h - 12h
Jeudi : 9h - 12h / 14h - 16h30
Vendredi : 9h - 12h / 14h - 16h30
Samedi : 9h - 12h